L'acné dans le vagin est-elle dangereuse?

Pour chaque femme, tout problème dans la zone intime provoque un grand inconfort..

Le corps de la femme a un système complexe d'autorégulation, et même de petites violations peuvent entraîner une inflammation et l'apparition d'éruptions cutanées..

Et les organes génitaux sont très sensibles aux influences extérieures, l'infection peut les pénétrer lors de la baignade dans la piscine ou sur la plage ou si les règles d'hygiène ne sont pas respectées.

  • Toutes les informations sur le site sont à titre informatif uniquement et NE SONT PAS un guide d'action!
  • Seul un MÉDECIN peut délivrer un DIAGNOSTIC EXACT!
  • Nous vous demandons de ne PAS vous soigner vous-même, mais de prendre rendez-vous avec un spécialiste!
  • Santé pour vous et vos proches!

Par conséquent, diverses éruptions cutanées ou boutons apparaissent souvent sur la membrane muqueuse..

Dans la plupart des cas, ils indiquent le développement d'une maladie infectieuse, mais pas toujours.

Si l'acné apparaît dans le vagin, de nombreuses femmes ont peur d'aller chez le médecin pour essayer de s'en débarrasser elles-mêmes.

Mais les caractéristiques du traitement des éruptions cutanées dépendent de leur cause.Par conséquent, vous devez tout d'abord poser le bon diagnostic.

Les raisons

Des éruptions cutanées dans un endroit intime chez les femmes peuvent apparaître pour diverses raisons..

Avant de traiter un tel bouton, vous devez comprendre pourquoi il a sauté.

Le plus souvent, des éruptions cutanées apparaissent pour des raisons externes:

  • le non-respect des règles d'hygiène, l'utilisation de détergents inappropriés à cet effet;
  • nettoyage fréquent du vagin, les douches vaginales entraînent une violation de la microflore et une inflammation;
  • le port de sous-vêtements synthétiques serrés entraîne des lésions de la membrane muqueuse, la transpiration provoque le développement de bactéries et l'apparition d'acné;
  • les caractéristiques physiologiques de la peau mince de la muqueuse entraînent souvent le blocage des canaux des glandes sébacées;
  • une réaction allergique au tissu, au détergent à lessive ou au gel douche;
  • une épilation inexacte peut provoquer une inflammation des follicules pileux;
  • l'acné est souvent une réaction à l'hypothermie ou à la surchauffe des organes génitaux;
  • après l'accouchement ou une intervention chirurgicale, de petites lésions indolores en forme de bouton peuvent se former.

Divers problèmes de santé et infections bactériennes peuvent également provoquer des éruptions cutanées à l'intérieur et autour du vagin:

Photo: une mauvaise alimentation peut déclencher une éruption cutanée

  • mauvaise alimentation, abondance d'aliments épicés et gras;
  • diminution de l'immunité;
  • situations stressantes fréquentes, surmenage et manque de sommeil;
  • maladies auto-immunes;
  • les perturbations hormonales à l'adolescence, la grossesse ou la ménopause;
  • diverses infections sexuellement transmissibles: syphilis, chlamydia, gonorrhée et autres;
  • un bouton peut apparaître à partir d'un staphylocoque qui est entré dans le vagin;
  • sa cause peut être la candidose ou le muguet bien connu;
  • un kyste vaginal conduit à l'apparition d'une ébullition;
  • bartholinite - l'inflammation de la glande de Bartholin ressemble à un bouton enflammé.

Hypothermie

Les changements de température sont mauvais pour la santé d'une femme..

Et l'apparition de petits boutons n'est que la plus inoffensive qui puisse être due à l'hypothermie.

Il provoque une perturbation de l'apport sanguin à la membrane muqueuse et un affaiblissement de l'immunité locale.

Ces boutons froids peuvent disparaître d'eux-mêmes, mais si une infection pénètre à l'intérieur, un empoisonnement du sang peut se développer.

Par conséquent, il est conseillé aux femmes de porter des sous-vêtements chauds et des vestes longues par temps froid..

Photo: des furoncles peuvent apparaître sur les organes génitaux à cause de l'hypothermie

Maladies virales

Souvent, les éruptions cutanées sur les organes génitaux sont associées à une infection virale.

Les causes les plus courantes sont l'herpès génital, le papillomavirus et le molluscum contagiosum..

  • Le virus de l'herpès pénètre dans le corps par la membrane muqueuse et reste dans les fibres nerveuses à vie. Il peut ne jamais se manifester, mais le plus souvent dans la région génitale, de petits boutons apparaissent périodiquement. Ces éruptions cutanées provoquent des démangeaisons, des brûlures et des picotements. Des bulles au contenu transparent peuvent sauter à l'intérieur du vagin et à l'entrée de celui-ci, sur le périnée et les lèvres. L'herpès est très contagieux et difficile à guérir..
  • Le papillomavirus humain infecte environ la moitié de toutes les femmes sexuellement actives. Il provoque une petite acné pointue de couleur chair très difficile à traiter. Dans les endroits où ils sont constamment blessés, par exemple près de l'entrée du vagin, ils peuvent provoquer le développement d'un cancer.
  • Le molluscum contagiosum est une maladie virale dangereuse. Après l'infection, l'acné purulente apparaît dans le vagin et sur les lèvres.

Vidéo: "Traitement de l'acné"

Localisation des éruptions cutanées sur les organes génitaux féminins

Le plus souvent, l'acné apparaît sur les grandes lèvres..

  • Cet endroit est le plus exposé aux influences extérieures et aux traumatismes, par exemple, par le linge ou un rasoir. Les cheveux entraînent également souvent un blocage des canaux des glandes sébacées et une inflammation..
  • Un lieu commun pour l'acné est également le vagin et son entrée. Ici, la peau est la plus sensible et pour diverses raisons, elle peut être exposée à des bactéries ou à des virus..
  • Des boutons près de l'anus apparaissent en raison d'une mauvaise hygiène personnelle. Et si l'éruption cutanée recouvre toute la membrane muqueuse des organes génitaux, c'est un signe clair d'une maladie infectieuse..

Variétés

Différents types d'acné peuvent survenir sur les organes génitaux d'une femme..

Que faire si de l'acné rouge apparaît sur votre visage? Découvrez ici.

Dans et autour du vagin, il y a de telles éruptions cutanées:

  • de petits boutons blancs peuvent apparaître un à la fois ou sous forme d'éruption cutanée;
  • les éruptions cutanées purulentes sont généralement douloureuses et causent beaucoup de problèmes;
  • les petits boutons rouges ont le caractère de multiples éruptions cutanées et souvent des démangeaisons;
  • de petites bosses de couleur chair sont une acné sous-cutanée qui peut être trouvée à la palpation.

Diagnostique

Si l'éruption cutanée ne donne à la femme aucune sensation désagréable, elle peut ne pas les trouver.

Photo: faire un frottis sur la microflore

Ce n'est que lorsqu'elle est examinée par un gynécologue que l'acné dans le vagin est souvent détectée. Parfois, déjà avec un examen externe, le médecin détermine le type d'acné.

Mais il n'est pas toujours aussi facile d'identifier leur cause..

Dans ce cas, le médecin passe des tests d'infection..

  • Tout d'abord, il s'agit d'un frottis du vagin, montrant la présence de microflore pathogène.
  • Des analyses de sang et d'urine peuvent également être effectuées.

Symptômes

Le plus souvent, l'acné commune ne provoque aucune sensation douloureuse..

Photo: éruptions cutanées sur les organes génitaux féminins

Mais parfois, les éruptions cutanées causent encore des problèmes..

  • Surtout s'il y a de l'acné près du vagin. Dans ce cas, ils peuvent être blessés par le linge ou pendant les rapports sexuels, une infection pénètre dans la plaie et une inflammation se développe..
  • Les boutons entre l'anus et le vagin peuvent être irrités avec du papier toilette dur et devenir également enflammés..

Des symptômes désagréables tels que des brûlures, des démangeaisons ou des douleurs peuvent indiquer le développement de maladies infectieuses.

Par exemple, l'herpès a des sensations de picotements, de la douleur au toucher et de fortes démangeaisons..

Diverses maladies infectieuses peuvent provoquer de la fièvre, un malaise général, des douleurs tiraillantes dans la région vaginale.

Dois-je aller chez le médecin si l'acné vaginale

Il est généralement dangereux de s'automédiquer, il est donc préférable de contacter un gynécologue pour clarifier le diagnostic et prescrire le traitement approprié.

Souvent, les femmes ne savent pas quoi faire si un bouton a sauté. Mais la plupart essaient encore de se débarrasser de l'éruption cutanée par eux-mêmes. Parfois, ce n'est pas grave, surtout si l'acné n'est pas désagréable..

Photo: un examen gynécologique est nécessaire pour un diagnostic

Mais il y a des cas où vous devez consulter un médecin:

  • l'éruption cutanée ne disparaît pas en une semaine, s'aggrave ou devient douloureuse;
  • si un bouton douloureux est sorti après un rapport sexuel non protégé;
  • l'éruption cutanée s'accompagne de démangeaisons sévères, d'un gonflement des organes génitaux;
  • des ulcères, des taches rouges, une desquamation de la peau apparaissent;
  • l'état de santé général se détériore, la température augmente et les ganglions lymphatiques gonflent;
  • des pertes vaginales apparaissent.

Traitement

Certaines femmes essaient de trouver par elles-mêmes comment guérir l'acné..

Mais faire cela est dangereux, car les méthodes de thérapie dépendent des caractéristiques individuelles. Seul un médecin après le diagnostic peut choisir les médicaments nécessaires. En règle générale, le traitement de l'acné est effectué de manière globale..

Photo: les médicaments à usage interne sont prescrits pour un traitement efficace

Dans la plupart des cas, des médicaments internes sont nécessaires.

Il est nécessaire de renforcer l'immunité, de soulager l'inflammation, de combattre les virus et les bactéries..

  • Le plus souvent, des antihistaminiques, des antibiotiques à large spectre, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des agents antifongiques, des vitamines et des immunostimulants sont prescrits.
  • Des sédatifs sont souvent nécessaires: valériane, agripaume, décoctions de menthe ou de mélisse.

Mais le principal moyen de traiter l'acné est topique.

C'est l'utilisation de diverses pommades, solutions d'irrigation.

Si le bouton est interne et situé dans le vagin, des suppositoires et des douches vaginales sont utilisés.

  • Les hormones stéroïdes telles que l'hydrocortisone sont les meilleures pour soulager les démangeaisons..
  • Pour le lavage, des solutions antiseptiques sont utilisées, par exemple, "Miramistin" ou "Chlorhexidine".

Photo: les onguents antibactériens sont utilisés pour le traitement local

  • L'acné purulente est bien traitée avec la pommade Vishnevsky ou des médicaments antibactériens.
  • Le "vert brillant" habituel est efficace pour tous les types d'éruptions cutanées.
  • L'herpès ne peut être traité qu'avec des médicaments antiviraux, par exemple «Acyclovir».

Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

  • Par exemple, la bartholinite ou le furoncle nécessite souvent d'ouvrir et d'éliminer le pus..
  • Le molluscum contagiosum et le papillome sont traités uniquement avec un laser ou de l'azote liquide.

La prévention

L'hygiène est la chose la plus importante à surveiller pour prévenir l'acné vaginale..

  • Il est nécessaire de rincer les organes génitaux quotidiennement, en utilisant uniquement des moyens spéciaux pour l'hygiène intime. Il n'est pas recommandé d'utiliser souvent une seringue, car cela entraîne une violation de la microflore vaginale.

Comment enlever l'acné entre les jambes sur les cuisses? Découvrez ici.

Que faire si un bouton a sauté sur la langue? Continuer à lire.

  • De plus, vous devez choisir des sous-vêtements confortables fabriqués à partir de matériaux naturels et essayer de ne pas porter de strings, ce qui entraîne souvent une infection des organes génitaux. Lors de l'utilisation de joints, ils doivent être changés toutes les 3-4 heures..

Si vous ressentez le moindre inconfort dans ou autour du vagin, vous devriez consulter un médecin.

Un traitement inopportun ou incorrect peut entraîner des conséquences désagréables.

Raisons de l'apparition de l'acné sur les organes génitaux chez la femme et comment les éliminer

Les boutons dans le vagin sont toujours la cause d'un grand inconfort. Elles peuvent avoir une apparence différente, mais le mécanisme de formation est le même pour tous: l'apparition de papules ou de pustules est facilitée par le blocage des glandes sébacées. Leur produit, mélangé avec des cellules mortes, devient un environnement favorable au développement de bactéries pathogènes. De cette manière, une infection se produit, ce qui conduit à la formation de processus purulents..

Causes de l'apparition d'une éruption cutanée dans le vagin chez la femme, quelles maladies sont accompagnées

Divers facteurs sont susceptibles de provoquer le processus décrit. Parmi eux, il y a des stimuli externes et internes..

Les premiers comprennent:

  • négligence des règles d'hygiène personnelle ou utilisation excessive de produits de soin;
  • porter des sous-vêtements synthétiques épais (il forme l'effet d'un bain, une transpiration excessive stimule la croissance de la microflore pathogène);
  • changements hormonaux associés à la puberté, à la ménopause ou au cycle menstruel;
  • utilisation à long terme de contraceptifs oraux;
  • surmenage psycho-émotionnel.

Les irritants internes comprennent les infections sexuellement transmissibles. Dans ce cas, l'apparition d'acné dans le vagin est un symptôme concomitant. En plus de cela, il existe également d'autres manifestations du tableau clinique caractéristique de chaque maladie spécifique. Qu'est-ce qui peut donner une impulsion à l'apparition de lésions dans ce cas?

  1. L'herpès génital. La cause de son développement est une infection par le virus de l'herpès du premier ou du deuxième type. À l'intérieur du vagin, dans le col de l'utérus, autour de l'anus, sur la peau des fesses et dans la bouche, des éruptions cutanées apparaissent sous forme de bulles (petits boutons rouges) remplies d'un liquide translucide. Le processus de sa formation provoque de graves démangeaisons. Au fil du temps, les bulles s'ouvrent, une érosion saignante se forme à leur place. Quand ils guérissent, une croûte rouge se forme. Tout au long de l'évolution de l'infection, il y a une augmentation de la quantité de pertes vaginales, le patient peut se plaindre de l'apparition de symptômes de fièvre, d'une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux.
  2. Infection fongique. Son développement est caractérisé par l'apparition dans le vagin d'une éruption cutanée de teinte rouge, recouverte d'une fleur blanche, de sécrétions abondantes de consistance caillée, ayant une odeur aigre, mélangée à une odeur d'humidité.
  3. Chlamydia. Avec lui, l'apparition dans le vagin d'éruptions cutanées d'apparence similaire à l'acné n'est pas typique, mais l'infection devient souvent la cause d'une infection bactérienne secondaire. Et même alors, des lésions caractéristiques se forment sur la muqueuse vulvaire.

Classification de l'acné dans le vagin des femmes

Dans la zone intime, une femme peut avoir des boutons de différentes formes et types. Ces critères constituent la base de la classification existante. Il est le plus entièrement affiché dans le tableau suivant..

Nom de l'espèceRaison d'apparitionManifestations cliniques
BoutonsAllergie à l'utilisation de produits d'hygiène ou au port de vêtements lavés avec des poudresLes boutons sont roses, la taille de chaque élément ne dépasse pas 2 mm. Leur apparition sur les lèvres et sur le vagin ne provoque pas d'inconfort perceptible. Les bosses elles-mêmes disparaissent lorsque l'agent du provocateur est exclu
Boutons purulents blancsIrritation après épilation, porter des sous-vêtements en tissus synthétiques. Développement de maladies transmises lors de rapports sexuels non protégés. HypothermieLes formations ont une tête blanche purulente. L'élimination de la cause de la formation conduit à éliminer le problème, mais si l'acné blanche ne disparaît pas pendant une longue période, vous devez consulter un médecin.
Points blancsCe phénomène se produit en raison de l'accumulation de cellules épidermiques mortes autour des follicules pileux.Ils apparaissent le plus souvent sur les lèvres. Leur couche superficielle devient comme "la chair de poule". Si vous passez vos mains sur la surface des lèvres, elles seront rugueuses au toucher..
Acné rougeApparaissent souvent sur le site de la nouvelle croissance des cheveuxOn dirait des phoques en forme de pois. Ils sont situés autour des follicules pileux. Leur apparence provoque une douleur intense. Parfois, le processus de formation de l'acné rouge s'accompagne d'une suppuration. Cela se produit à l'intérieur de la peau
Points noirsBlocage des glandes sébacéesDans un pore fermé, la graisse sous-cutanée commence à s'accumuler. Il se mélange à la poussière et aux particules de saleté et se transforme en un bouchon noir
Bouton interneLésions cutanées lors du rasage, infection de la plaie par des bactéries faisant partie de la flore opportuniste du vaginUne masse douloureuse qui se forme dans les couches sous-cutanées, elle commence progressivement à s'infecter, la peau autour d'elle devient enflammée et enflée
Bouton purulentChangements hormonaux pendant la puberté ou la ménopause, rhumes, inflammation des glandes de Bartholin, infection bactérienne, vulvovaginiteÉducation avec une tête blanche avec du pus à l'intérieur. Les tissus qui l'entourent sont enflammés et gonflés, la maturation de l'abcès provoque une douleur intense

Quel médecin contacter avec l'acné vaginale

S'il y a des changements dans la membrane muqueuse de la vulve, vous devriez consulter un gynécologue. Si nécessaire, il fera intervenir un dermatologue ou un vénéréologue en consultation.

Diagnostic différentiel

Parfois, les manifestations externes des éruptions cutanées peuvent être trompeuses pour une femme. Seul un médecin expérimenté est capable de déterminer d'apparence ce qui est apparu dans le vagin: un bouton ou une formation plus grave.

Il est nécessaire de différencier le processus inflammatoire habituel de telles pathologies:

  1. Kyste. Contrairement à l'acné, les kystes sont des bosses bouffantes. Sentir vos doigts vous permet de déterminer leur mobilité. À l'intérieur, ils peuvent être remplis de liquide ou d'air. Le plus souvent, ils se forment sur la face inférieure des parois de l'organe génital féminin, où se trouve la glande de Bartholin, le canal de Müller, le canal de Gartner. Leur apparition ne provoque pas de sensations douloureuses, mais une fois infectés, les kystes s'infectent, gonflent, une sensibilité et une odeur désagréable apparaissent.
  2. Abcès vaginal. Il se développe lorsque les canaux de la glande de Bartholin s'ouvrent et sont infectés par des bactéries, lorsqu'une maladie sexuellement transmissible (chlamydia, gonorrhée) se développe. Un abcès est un gros abcès, très douloureux.
  3. Verrues génitales. En apparence, ils ressemblent à des bosses charnues. Des verrues peuvent apparaître autour de l'ouverture du vagin, autour de l'anus, dans la région de l'aine en raison d'une infection par le papillomavirus humain. Ils poussent sans causer d'inconfort, mais des sensations désagréables peuvent apparaître si le port de sous-vêtements crée une friction et une pression constantes sur les verrues. Ces néoplasmes sont dangereux car ils peuvent dégénérer en tumeurs cancéreuses..
  4. Angiome. C'est une masse bénigne entièrement constituée de vaisseaux sanguins. Il a une couleur rouge foncé ou violet-bleuâtre, ne saigne pas lorsqu'il est pressé.
  5. Syphilis à ses débuts. Environ vingt jours après l'infection, une femme peut développer des plaies uniques (chancres) directement dans le vagin. Ils sont très douloureux, ont une forme ronde et leur structure est ferme au toucher. Après trois semaines, les chancres disparaissent d'eux-mêmes même sans traitement. Mais cela ne signifie pas que l'infection a disparu, c'est juste qu'une étape de celle-ci est remplacée par une autre.
  6. Chancre. Son apparence est considérée comme un symptôme caractéristique de l'infection par la bactérie "Haemophilus ducreyi". L'infection provoque des plaies de pus autour de l'ouverture du vagin, qui à l'extérieur peuvent être reconnues comme de l'acné. La présence d'une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux devrait vous inquiéter et subir un examen complet. Des tests de laboratoire simples permettent d'identifier la cause exacte de la lésion.
  7. Molluscum contagiosum. Il s'agit d'une infection cutanée virale qui se traduit par de petites excroissances roses ou de couleur chair sur les organes génitaux féminins avec une fossette au centre. Ils sont lisses au toucher, durs et peuvent varier en taille de deux à cinq millimètres. Leur présence, contrairement à l'acné, ne provoque pas d'inconfort douloureux..
  8. Acrochordons. Ces excroissances pendantes inoffensives se forment lorsque les fibres de collagène pénètrent dans les couches plus épaisses de la peau. Ils sont de couleur chair ou brun clair et leur taille ne dépasse pas deux millimètres. Les acrochordons sont doux au toucher. Certains peuvent développer une surface verruqueuse..
  9. Eczéma. La maladie peut se manifester par l'apparition de petites bosses rouges qui démangent dans la vulve..
  10. Cancer de la vulve. Avec son développement, des bosses se forment sur les parois internes du vagin, qui se développent constamment, tout en changeant de couleur. Ils ont un contour flou irrégulier, ils apparaissent asymétriquement. Des sensations douloureuses apparaissent pendant les rapports sexuels et, immédiatement après, il n'y a pas de saignement abondant.

En trouvant de l'acné, des plaies ou des éruptions cutanées dans son vagin, une femme devrait immédiatement consulter un médecin. Ce n'est qu'en prescrivant les tests nécessaires qu'il pourra identifier la cause de la maladie et prescrire un traitement adéquat. Vous ne devriez pas essayer de vous guérir. Cela augmentera les risques de complications dangereuses..

Thérapie traditionnelle pour les éruptions vaginales

Traiter l'acné sans s'attaquer à la cause de la lésion vulvaire est inutile. Par conséquent, lors de l'élaboration d'un schéma thérapeutique, trois composants sont pris en compte.

  • prendre un ensemble de mesures visant à éliminer le provocateur;
  • sélectionner des médicaments dont l'action peut aider à améliorer l'état général du corps;
  • fournir un traitement topique contre l'acné.

L'élaboration d'un plan de thérapie étiotropique est réalisée en tenant compte du décodage des analyses effectuées. En présence de démangeaisons, des antihistaminiques sont prescrits. Pour les processus purulents, les médicaments anti-inflammatoires. Avec un affaiblissement du système immunitaire - médicaments fortifiants. Le choix d'un médicament spécifique se fait en tenant compte de la gravité de la maladie, du stade de son développement, de l'âge du patient.

Le traitement externe implique l'utilisation de suppositoires vaginaux ou l'application de pommades contenant des hormones stéroïdes (hydrocortisone).

La prévention

Il existe un certain nombre de mesures qui peuvent être prises pour aider à prévenir l'acné vaginale..

À ces fins, les experts recommandent:

  1. Observez attentivement les règles d'hygiène personnelle, lavez-vous deux fois par jour tous les jours, mais sans utiliser de savon (il assèche la membrane muqueuse).
  2. Ne vous douchez pas sans la prescription d'un médecin.
  3. Choisissez de porter des sous-vêtements en tissus naturels.
  4. Refusez de porter des tongs.
  5. Surveiller l'état général du corps.
  6. Évitez l'hypothermie.
  7. Contactez immédiatement un gynécologue si des symptômes de maladies infectieuses apparaissent.
  8. Soutenir le système immunitaire.
  9. Abandonnez les mauvaises habitudes.

Les experts recommandent que pour préserver la santé des femmes, deux fois par an, contactez des spécialistes pour des examens préventifs..

Un bouton sur les lèvres: pourquoi il peut apparaître et à quel point il est dangereux?

Très souvent, les femmes ne font pas attention à leur santé et parfois «passent à côté de maladies» qui peuvent avoir de graves conséquences.

Les femmes remarquent souvent la formation de boutons sur des organes importants, y compris les organes génitaux. Y a-t-il des raisons de s'inquiéter, et pour quelle raison les boutons se forment dans des endroits intimes?

  1. Boutons sur les organes génitaux
  2. Types d'éruptions cutanées
  3. Boutons blancs sur les lèvres
  4. Acné sous-cutanée sur les lèvres
  5. Acné rouge
  6. Rhumes
  7. Aqueux
  8. Quand voir un médecin?
  9. Traitement
  10. La prévention

Boutons sur les organes génitaux

Les hommes et les femmes sont sensibles à la formation de boutons sur les organes génitaux. Bien sûr, beaucoup de gens paniquent et certains ignorent même l'apparence de l'acné. Que faire dans de telles situations? Pourrait-il y avoir une menace de telles éruptions cutanées?

En fait, l'apparition d'acné sur les organes génitaux est une raison de consulter un spécialiste hautement qualifié. Ceci est nécessaire, tout d'abord, pour comprendre la raison qui a conduit à l'éruption cutanée de l'acné..
Bien sûr, l'apparition de boutons n'est pas toujours un indicateur d'une maladie..

Souvent, ils disparaissent d'eux-mêmes et sont totalement inoffensifs. Cependant, il y a un autre aspect à ces cas. Parfois, les poussées d'acné peuvent provoquer des maladies graves. Dans ce cas, un diagnostic fiable et une assistance médicale sont nécessaires..

Pour comprendre de quoi nous parlons, vous devez identifier ce qu'est l'acné et sous quelle forme elle apparaît sur les organes génitaux. Les boutons sont des formations sphériques avec des contenus tels que du pus. On peut dire que l'acné est une glande sébacée hypertrophiée..

La formation de boutons peut être attribuée au processus inflammatoire en raison du fait que le contenu des formations est du pus.

Les boutons peuvent apparaître à la fois seuls et multiples. Il existe de nombreux types d'acné, qui diffèrent les uns des autres par leur contenu, leur nature, leur taille et d'autres caractéristiques. Quels types d'acné peuvent se former sur les organes génitaux?

Types d'éruptions cutanées

Comme vous le savez, les éruptions cutanées sont différentes et diffèrent par le contenu qui remplit le bouton. Souvent, il y a de l'acné avec du pus, avec de l'eau.

Les boutons diffèrent également les uns des autres par la couleur. Des boutons enflammés de couleur rouge vif peuvent être remarqués. Cela suggère que le processus d'inflammation est à son apogée. Vous remarquerez peut-être des boutons jaunes dont le contenu est constitué de pus.

Il arrive souvent que la peau sous pression s'accompagne de sensations douloureuses, mais il n'y a pas de changements visibles sur la peau. Cela suggère que le bouton est sous-cutané. Ce type d'acné est douloureux.

Il y a des phoques sur la peau, et il faudra beaucoup d'efforts pour enlever le bouton. Une bosse sur la peau empêche le contenu de sortir, qui est souvent purulent.

Boutons blancs sur les lèvres

L'acné petite blanche sur les petites lèvres est un phénomène courant aujourd'hui..

Parmi l'acné blanche, il existe deux types d'éruptions cutanées:

  • semblable en apparence à la chair de poule;
  • ayant une tête blanche avec un contenu purulent.

Des boutons blancs qui ressemblent à la chair de poule peuvent apparaître en raison d'une grande accumulation de cellules considérées comme mortes. Ces cellules sont directement liées à l'épiderme. L'accumulation de cellules est souvent concentrée autour des follicules pileux ou sur la face interne de la muqueuse.

En raison de l'apparition de boutons, la peau devient rugueuse, dure et également rugueuse. Pour se débarrasser des boutons, il suffit de fournir l'hygiène nécessaire, ainsi que de traiter la zone de peau rugueuse avec un gant de toilette.

Causes d'occurrence:

  • Rasez-vous fréquemment. C'est souvent le cas lorsque la méthode d'épilation est choisie avec un rasoir. Lors de l'utilisation d'un rasoir, il est très facile d'endommager non seulement la peau, mais également les poils de la peau. S'ils sont endommagés, les microbes peuvent facilement pénétrer dans l'épiderme, ce qui entraîne le début du processus inflammatoire, entraînant une éruption cutanée de boutons. En raison de l'épilation fréquente, les poils deviennent assez fins. Ceci, bien sûr, est un avantage, mais ces poils ne peuvent toujours pas pousser et se développer dans la peau. Les poils incarnés dans la peau contribuent également aux processus inflammatoires inévitables.
  • Sous-vêtements synthétiques. Aujourd'hui, dans les magasins de lingerie, vous pouvez voir un large assortiment, qui, malheureusement, est proposé à partir d'un tissu non respirant appelé synthétique. Les sous-vêtements synthétiques sont la première cause d'inflammation. En raison du tissu synthétique, la peau commence à transpirer, créant ainsi l'environnement le plus favorable au développement de bactéries.
  • Hypothermie du corps. Dans de telles situations, le système immunitaire est en danger. En effet, tout d'abord, le niveau d'immunité diminue, ce qui provoque en outre l'activité des bactéries, accompagnée de la formation de boutons.
  • Maladies sexuellement transmissibles et infectieuses. Lors du diagnostic de maladies de nature infectieuse, ainsi que vénériennes, des processus d'inflammation et l'apparition de boutons peuvent se développer.

Acné sous-cutanée sur les lèvres

L'acné sous-cutanée est un autre type d'éruption cutanée qui inquiète souvent les femmes. Étant sous la peau, ces boutons accumulent une grande quantité de pus, ils sont denses.

Lorsque vous appuyez à l'endroit où le bouton s'est formé sous la peau, vous pouvez ressentir de la douleur.

Vous pouvez identifier ce type de bouton par compactage dans la peau..

Beaucoup de gens essaient de se débarrasser de ce type d'acné par eux-mêmes. Cela ne vaut pas la peine d'être fait.

Premièrement, il est très facile d'amener une infection avec vos mains dans un processus déjà inflammatoire. Deuxièmement, un tel bouton ne peut pas être complètement supprimé..

Acné rouge

Souvent, les femmes confondent les boutons rouges et les éruptions cutanées. Si une éruption cutanée apparaît sur la peau, ce n'est pas une menace. Une éruption cutanée rouge peut survenir en raison de changements hormonaux, ainsi que pendant la gestation, ainsi que pendant la puberté et la ménopause.

Rhumes

Des boutons peuvent également survenir en raison du rhume. Cela est dû à une diminution du niveau du système immunitaire. Ces éruptions cutanées ne présentent aucune menace et disparaîtront d'elles-mêmes dès que le corps reviendra à son état habituel et que le niveau d'immunité sera rétabli.

Aqueux

Les boutons aqueux se produisent souvent chez les femmes. De nombreux patients n'attachent pas d'importance aux éruptions cutanées, mais en vain. Après tout, ce sont les boutons d'aspect aqueux qui peuvent causer l'herpès génital..

L'herpès génital se propage à partir d'un partenaire sexuel. Pendant la période de traitement, vous devez vous abstenir de tout rapport sexuel. De plus, un diagnostic est requis, ainsi qu'une consultation médicale..

Causes d'occurrence:

  • Âge de transition. Pendant la puberté, chaque fille est confrontée à un problème tel que les boutons. Les boutons peuvent apparaître non seulement sur le visage, mais également sur les organes génitaux. Il y a une explication à tout: la puberté. En raison de changements hormonaux dans le corps, des boutons apparaissent. Le plus important est de ne pas éliminer vous-même l'éruption cutanée. Ainsi, vous pouvez aggraver la condition.
  • Inflammation. Les processus inflammatoires sont également l'une des raisons pour lesquelles les boutons apparaissent. Le fait est que les processus inflammatoires se manifestent assez simplement et facilement. L'inflammation peut être due à un manque d'hygiène, à des sous-vêtements synthétiques, à une transpiration accrue, ainsi qu'à des situations stressantes et à un système immunitaire affaibli.
  • Sous-vêtements peu pratiques. Sous-vêtements inconfortables signifie porter des sous-vêtements synthétiques. En raison du matériau non respirant du linge, la peau sous le linge commence à transpirer. Dans ce cas, des conditions favorables sont créées pour le développement de bactéries, qui provoquent par la suite des processus inflammatoires et l'éruption de boutons. Il est recommandé aux femmes d'opter pour des sous-vêtements en coton.
  • Manque d'hygiène. Le non-respect des règles d'hygiène entraîne également l'apparition d'éruptions cutanées et de boutons. Pour éviter de tels problèmes, il est recommandé de se laver deux fois par jour - le matin et le soir. Vous devez également choisir un gel pour l'hygiène intime et exclure le savon à lessive..
  • MST. Ce type d'éruption cutanée est le plus dangereux de tous. En règle générale, avec les MST, les verrues, l'herpès génital et la syphilis peuvent apparaître. Avec de telles maladies, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un diagnostic et un traitement complet et efficace. Avec de telles maladies, les boutons apparaissent multiples et contiennent de l'eau. Le gros inconvénient de ces maladies est la propagation immédiate des organes génitaux.
  • Papillomes. Les papillomes, comme les verrues, peuvent commencer à se propager dans tout l'organe génital. Les papillomes ont la même apparence que les boutons. Il est également préférable de diagnostiquer ces éruptions cutanées par un médecin et d'obtenir un traitement efficace..

Quand voir un médecin?

Il est nécessaire de consulter un médecin lorsque l'acné ne disparaît pas pendant longtemps et provoque en même temps une douleur intense, elle peut démanger, démanger. Ils doivent être traités immédiatement..

Si vous avez une MST, vous devez passer des tests de toute urgence, ainsi que subir les diagnostics appropriés. Dans de tels cas, vous ne pouvez pas vous passer de l'aide d'un médecin. Les lésions ressemblent un peu à l'acné, mais ont un contenu différent. Ils ressemblent à de petites verrues, ainsi qu'à des cloques aqueuses, qui se propagent instantanément et se multiplient dans tout l'organe génital..

Traitement

  1. Si l'éruption cutanée ne constitue pas une menace pour la santé d'une femme, le plus souvent les médecins prescrivent l'hygiène (deux fois par jour), ainsi que le traitement de la peau avec des médicaments antiseptiques.
  2. Si l'éruption cutanée est la cause d'une maladie infectieuse ou vénérienne, le médecin prescrit un traitement complexe individuel, en fonction de la maladie diagnostiquée et de sa gravité. Le traitement est prescrit avec des médicaments contenant des substances actives. Ceci est prescrit dans le cas où des maladies infectieuses ou vénériennes sont détectées. Dans de tels cas, une approche intégrée est utilisée avec l'utilisation d'un complexe de vitamines en plus. Souvent, ils s'en sortent avec un traitement tel que l'utilisation d'un antiseptique et le respect des règles d'hygiène de base..

La prévention

Mesures préventives:

  • il est recommandé de choisir la méthode d'épilation appropriée afin d'éviter une irritation de la peau;
  • sélectionner des gels pour l'hygiène intime;
  • exclure le savon à lessive;
  • exclure le sexe promiscuité;
  • surveiller le système immunitaire.

Pourquoi l'acné vaginale apparaît-elle??

L'acné dans le vagin est un phénomène assez courant chez le beau sexe. Une femme peut ressentir non seulement un inconfort physique, mais aussi souffrir d'un complexe d'infériorité. Parfois, ces défauts de la peau et des muqueuses peuvent être le signe de graves problèmes de santé..

Les caractéristiques de la physiologie féminine déterminent le développement de ce type de néoplasmes. En raison des sécrétions muqueuses et d'un niveau optimal d'acidité dans le vagin, le risque d'acné est réduit. Mais dans une situation environnementale défavorable, de plus en plus de femmes sont confrontées à des maladies gynécologiques..

Il est important de se demander pourquoi une éruption cutanée se produit près du vagin, comment traiter la maladie. Après tout, le refus d'une thérapie compétente peut entraîner une aggravation de la situation. De plus, vous devriez être capable de distinguer l'apparence de l'acné blanche dans le vagin des plaies d'herpès.

Facteurs provoquants

Les sous-vêtements synthétiques irrite la peau sensible dans la zone intime. Par conséquent, la préférence doit être donnée aux tissus naturels, qui aideront à améliorer le bien-être et à prévenir la formation d'éruptions cutanées. Il est important de savoir pourquoi un bouton apparaît près du vagin. Il y a un certain nombre de raisons principales à considérer:

  1. Le processus inflammatoire dans la glande de Bartholin, situé dans le périnée. Si une femme a été infectée par la trichomonase ou la gonorrhée, il est probable que l'acné dans la région vaginale soit due à une diminution des défenses du corps..
  2. Kyste vaginal. La maladie devient plus intense et un furoncle se forme. Le traitement peut nécessiter une intervention chirurgicale.
  3. En pénétrant dans le vagin, une éruption cutanée vésiculeuse peut survenir. Dans ce cas, nous parlons du virus de l'herpès simplex.
  4. La candidose peut également provoquer des boutons dans la zone intime, surtout si la maladie devient chronique..
  5. Les sutures post-partum créent des conditions favorables à la formation d'une éruption cutanée sur la muqueuse vaginale. Les boutons dans ce cas sont arrondis. Les néoplasmes ne contiennent pas de pus.
  6. Déséquilibre hormonal.
  7. Conséquences de l'épilation au niveau du bikini.
  8. Violation de la microflore du vagin (vaginose bactérienne).
  9. Rapports sexuels prolongés.
  10. Utilisation non contrôlée de tampons (retrait intempestif des produits d'hygiène).
  11. Le non-respect des règles d'hygiène intime peut entraîner des conséquences désastreuses sous forme de formation d'acné rouge.
  12. Réaction allergique.

Seul un médecin peut identifier la véritable cause de la maladie et prescrire un traitement approprié. Par conséquent, il ne faut pas négliger l'examen diagnostique..

Manifestations symptomatiques

Souvent, l'apparition de boutons n'est pas accompagnée de certains signes symptomatiques. Mais vous devriez toujours considérer certains d'entre eux:

  1. Démangeaisons et douleurs. Si ces symptômes surviennent peu de temps avant l'apparition d'une éruption cutanée vésiculeuse, nous parlons du stade initial de l'herpès de type 2.
  2. Décharge abondante avec une odeur désagréable. Il est important d'exclure la présence d'une infection sexuellement transmissible.
  3. Dessin de douleurs dans le bas de l'abdomen.
  4. Malaise général.
  5. Augmentation de la température corporelle.
  6. Nausée et vomissements.

Un bouton à l'entrée du vagin peut saigner en raison d'une friction constante lorsqu'il est en contact avec des sous-vêtements. L'utilisation de protège-slips peut soulager les symptômes.

Traitement et mesures préventives

En aucun cas, vous ne devez vous soigner vous-même. Il est interdit d'éliminer l'acné, surtout lorsqu'il s'agit de vésicules pour l'herpès. Mais vous pouvez toujours envisager certaines options pour une auto-assistance efficace:

  1. Traitez la surface du néoplasme avec de l'alcool salicylique.
  2. Faire des lotions en utilisant une décoction à base de camomille, connue pour ses propriétés médicinales.
  3. Versez de l'eau tiède dans un bassin et ajoutez-y du sel marin. Vous devriez vous asseoir pendant quelques minutes dans la solution résultante..

Le médecin doit connaître les causes de l'acné, le traitement sera donc prescrit en fonction des résultats des tests et des caractéristiques physiologiques.

Les médecins prescrivent souvent un traitement local:

  • onguents anti-inflammatoires;
  • solutions contenant de l'alcool;
  • médecine traditionnelle bactéricide.

De plus, ils peuvent prescrire l'apport d'immunomodulateurs et d'un complexe vitaminique. Un autre médecin peut recommander l'utilisation de suppositoires vaginaux. La décision du médecin dépend du diagnostic. Si la cause de l'acné est une maladie grave, le traitement sera effectué au niveau cellulaire..

Il est important de se souvenir des contre-indications existantes à l'utilisation de médicaments. L'intolérance biologique aux principes actifs composant les médicaments ne doit pas être exclue.

Toute femme qui souhaite éviter l'apparition de symptômes désagréables doit respecter les règles suivantes:

  1. Hygiène quotidienne. Les organes génitaux nécessitent une attention particulière et une manipulation délicate. Des gels d'hygiène intime contenant de l'acide lactique doivent être utilisés. Le savon sèche la peau et les muqueuses.
  2. Ne vous douchez pas souvent, surtout sans ordonnance médicale. Si une femme prend une douche avec du bicarbonate de soude, cela peut provoquer des éruptions cutanées dans la région vaginale..
  3. Il est préférable de porter la lingerie à partir de tissus de coton.
  4. En cas de boutons, vous devez immédiatement consulter un médecin pour une aide qualifiée..
  5. Évitez les rapports sexuels non protégés et utilisez des préservatifs.
  6. Tous les six mois, vous devez subir un examen diagnostique. Les prélèvements sur la flore sont obligatoires, car c'est l'augmentation du nombre de microorganismes opportunistes qui provoque l'apparition d'éruptions cutanées.

Il est important de se rappeler qu'une attitude irresponsable envers la santé des femmes peut entraîner de graves complications, vous devez donc être vigilant.

Bosses et acné sur les organes génitaux chez la femme

Les cloques, plaies, boutons ou bosses autour ou à l'intérieur du vagin provoquent souvent de l'inconfort et de l'anxiété. La plupart des femmes ont tendance à penser qu'elles sont causées par des maladies sexuellement transmissibles (MST) ou des causes plus dangereuses comme le cancer. Mais il existe de nombreuses autres causes possibles qui sont inoffensives..

  1. Caractéristique
  2. Les raisons
  3. Traitement

Caractéristique

Les boutons et les bosses dans l'aine peuvent se former en grappes ou en manifestations singulières, ils peuvent être de petite ou grande taille, douloureux ou indolores. Certains d'entre eux ressemblent plus à des plaies qu'à des bosses..

Pour mieux comprendre que vous avez une bosse dans votre espace intime, voici les messages de deux femmes des forums:

«Il y a 3 jours, je me suis réveillé sans bosses, mais pendant la journée, la zone de peau à gauche du vagin est devenue de plus en plus douloureuse. Ce n'est que lorsque je suis rentré chez moi que j'ai décidé de me pencher sur le sujet de préoccupation. Il y avait une balle dure, de la taille d'un petit pois, et vous pouvez la pousser un peu. Je pensais que c'était un kyste, mais aurait-il pu se développer en 8 heures? J'ai généralement un petit écoulement vaginal, mais on dirait qu'il a augmenté au cours des derniers jours. Qu'est ce que ça pourrait être? Je ne pense pas que ce soit une MST, car je n'ai pas vu de jeune homme depuis longtemps... donc il n'y a pas eu de rapport sexuel (il est mon seul partenaire). Je suis inquiet parce que la bosse s'est formée soudainement et ça fait mal en marchant (en frottant contre les sous-vêtements). " Grace11 [medhelp.org]

«Un bouton pourrait-il apparaître à l'extérieur du vagin? J'ai souvent des relations sexuelles non protégées avec mon copain, avec qui je suis depuis plus de trois ans, mais je passe des examens chaque année et jusqu'à présent, rien n'a été identifié. Récemment, lors des rapports sexuels pendant la pénétration, j'ai ressenti un certain inconfort... pas à l'intérieur, mais au toucher à l'extérieur. Puis j'ai découvert une bosse douloureuse qui ressemble à un bouton. Quand j'ai essayé de la pousser, la douleur ne s'est pas aggravée. Cela passe lentement. Dois-je m'inquiéter de l'herpès? " Anonyme [sexhealth.com]

Les raisons

Certaines des causes des bosses et de l'acné sont inoffensives, tandis que d'autres peuvent potentiellement entraîner des complications.

Poil incarné

Si vous vous rasez ou épilez fréquemment les poils intimes avec de la cire, les poils incarnés sont l'une des causes possibles de l'acné dans la région génitale..

Les poils incarnés "se forment lorsqu'une pointe acérée de cheveux se boucle ou pousse sur le côté sous la peau à partir d'un follicule pileux" [medicinenet.com]. Ce n'est pas seulement un problème pour les femmes, cela peut également affecter les hommes..

Pour les éviter, des techniques et procédures d'épilation appropriées doivent être mises en place, telles que l'utilisation d'un rasoir tranchant, le rasage dans le sens de la pousse des poils, l'utilisation de gels ou de crèmes de rasage, le choix de l'épilation pubienne optimale, etc..

Les poils incarnés guérissent généralement sans traitement. Cependant, parfois, un bouton qui se forme peut devenir rouge, chaud, douloureux et irrité, surtout s'il est infecté. Dans ce cas, des soins médicaux peuvent être nécessaires, tels que l'élimination des poils incarnés et l'utilisation d'antibiotiques pour combattre l'infection. Prescription disponible auprès du dermatologue.

Kystes

La deuxième cause possible de bosses vaginales est un kyste. Ce sont des «bosses en forme de sac remplies de liquide, d'air ou d'autre contenu» [webmd.com]. Les glandes obstruées, les conduits ou les traumatismes sont des causes courantes de leur formation.

Types de kystes vaginaux

Les types courants de kystes vaginaux comprennent le canal de Müller, le canal de Gartner, les kystes de la glande de Bartholin et les kystes épidermiques (le type le plus courant, qui sont petits et se produisent sur la face inférieure des parois vaginales).

Signes et symptômes

Lorsque les kystes ne sont pas infectés, ils sont généralement indolores, en forme de boule et mobiles lorsqu'ils sont touchés avec les doigts, ressemblant à de l'acné et se trouvent sous la peau. Cependant, lorsqu'ils sont infectés, ils deviennent souvent gonflés, sensibles et remplis de pus blanc ou grisâtre, qui peut avoir une odeur nauséabonde..

Traitement

Dans la plupart des cas, les kystes ne nécessitent aucun traitement. Cependant, des biopsies peuvent être recommandées pour s'assurer qu'elles ne sont pas cancéreuses. En cas d'infection, des antibiotiques peuvent être nécessaires.

Les gros kystes peuvent nécessiter un drainage par un gynécologue.

En cas de douleur, vous devriez essayer les bains - asseyez-vous dans un bassin rempli d'eau tiède de quelques centimètres.

Abcès

En plus de l'abcès de la glande de Bartholin, qui survient lorsqu'ils s'ouvrent, se bloquent et s'infectent, les IST et autres bactéries peuvent également provoquer un abcès dans le vagin et donc la formation de grumeaux, ce qui signifie qu'un abcès peut résulter de bactéries, y compris de les maladies génitales telles que la gonorrhée ou la chlamydia »[webmd.com].

Si l'abcès est volumineux (plus d'un centimètre), douloureux, élargi, des taches rouges apparaissent ou si la douleur se propage aux zones rectales ou à l'aine, vous devez consulter un médecin. Sinon, il vaut la peine d'utiliser des remèdes maison, par exemple, vous pouvez essayer des compresses chaudes, mais ne percez pas ou ne faites pas sortir l'abcès.

Acné (acné)

Comme toute autre partie du corps où se trouvent des glandes sébacées et des follicules pileux, l'acné peut également survenir dans la zone intime..

Les types courants d'acné qui peuvent survenir sur le corps, y compris la région génitale (par exemple, les lèvres, l'intérieur de la cuisse, le pubis) comprennent les points blancs, les comédons, les papules, les pustules, les nodules et les kystes.

L'acné est une petite papule ou pustule qui «survient lorsque les glandes sébacées situées à la base des follicules pileux deviennent hyperactives» [medicalnewstoday.com] et, avec les cellules mortes de la peau, peuvent obstruer les pores. Lorsque cela se produit, un terreau fertile pour les bactéries se développe, et ainsi de l'acné ou des points noirs apparaissent..

Chez certaines femmes, elles ont tendance à survenir pendant les règles, tandis que chez d'autres, elles sont cycliques, en particulier lorsqu'elles sont associées à des changements hormonaux (pendant la puberté et la grossesse).

Cause

Les causes courantes de ce problème comprennent les vêtements serrés, le contact avec les mains sales, les changements hormonaux, la transpiration excessive, certains médicaments, le stress, le syndrome des ovaires polykystiques et d'autres facteurs externes..

Traitement

Il existe de nombreuses crèmes sur ordonnance, lotions, sérums, médicaments oraux ou même injections qui sont souvent recommandés après avoir déterminé la cause de l'acné.

Les plus courants sont le peroxyde de benzoyle, la rétine-A, le soufre, l'acide azélaïque, l'acide salicylique, le résorcinol, l'isotrétinoïne, la thérapie photodynamique, les antibiotiques oraux, les contraceptifs oraux, la luminothérapie, la spironolactone, etc. Vous devriez consulter votre médecin pour vous aider à choisir la meilleure option de traitement.

Remèdes maison

Lors du traitement de l'acné dans la zone intime, de nombreuses personnes choisissent des remèdes maison tels que le neem, la bardane, l'huile essentielle de lavande, l'arbre à thé, le calendula, la pommade de consoude, les poils d'acalifa et autres.

Étant donné que ces outils n'ont pas de support scientifique, il n'y a aucun moyen de dire s'ils sont efficaces ou non. Certaines personnes prétendent faire des miracles, d'autres disent que non..

Vous pouvez essayer une compresse chaude pour soulager la douleur. De plus, un bain de sel d'Epsom doit être utilisé et une bonne hygiène doit être maintenue..

Précautions dans le traitement

Évitez d'utiliser des produits conçus pour traiter les boutons ou les points noirs sur d'autres parties du corps, utilisez uniquement des savons antibactériens médicamenteux non parfumés, ne pressez pas les boutons, portez des vêtements amples et respirants, en particulier des sous-vêtements naturels, évitez la contamination et maintenez l'hygiène personnelle!

MST (IST)

Les infections sexuellement transmissibles (IST) sont une autre cause de bosses vaginales bombées et d'acné. La plupart de ces conditions ont d'autres symptômes d'accompagnement. Les ITS courantes pouvant entraîner des bosses ou des cloques sont les suivantes:

L'herpès génital

C'est la cause la plus fréquente de plaies, pas seulement l'acné à l'aine. Elle est causée par le virus de l'herpès simplex de type 2 ou moins fréquemment le virus de l'herpès simplex de type 1, qui affecte à la fois les hommes et les femmes. Les boutons aqueux et les plaies affectent souvent les fesses, l'anus et la bouche chez les femmes et les hommes, la région vaginale, le col de l'utérus et la vulve chez les femmes, et le pénis, l'urètre et le scrotum chez les hommes..

Les symptômes de l'herpès comprennent des douleurs, des brûlures et des démangeaisons qui surviennent dans les 10 jours suivant un rapport sexuel avec un partenaire infecté, et «de petites bosses rouges ou de minuscules cloques de couleur claire qui peuvent apparaître quelques jours plus tard» [mayoclinic.org]. Les ulcères se forment après la rupture des cloques, suintent et saignent, puis des croûtes (croûte) apparaissent au fur et à mesure qu'elles commencent à guérir. D'autres symptômes peuvent inclure des douleurs corporelles, une augmentation des pertes vaginales, des ganglions lymphatiques enflés et de la fièvre.

Herpès génital Herpès de type 2

Il n'existe aucun remède contre l'herpès génital. Cependant, les médicaments antiviraux peuvent être utilisés pour réduire la gravité et la fréquence de son apparition..

Verrues génitales - HPV

Les verrues génitales sont «de petites excroissances charnues, des bosses ou des changements cutanés qui apparaissent dans ou autour de l'aine ou de la région anale» [nhs.uk] causés par le virus du papillome humain (VPH). Bien qu'elles puissent être indolores dans la plupart des cas, ces «excroissances provoquent parfois de la douleur, de l'inconfort et des démangeaisons» [healthline.com].

Dans certains cas, le VPH peut entraîner des complications telles que le cancer du col de l'utérus, de la vulve, du pénis et du rectum.

Une fois que le VPH pénètre dans la circulation sanguine, il n'est pas traité. Cependant, des médicaments tels que la podophylline et le podofilox, l'imiquimod ou l'acide trichloracétique peuvent être essayés pour réduire l'apparence des verrues génitales..

Verrues génitales avec HPV

Les verrues génitales visibles qui ne disparaissent pas peuvent nécessiter une ablation chirurgicale, car certains types de VPH peuvent conduire au cancer. Enfin, la vaccination peut être utilisée pour réduire le risque de contracter le papillomavirus humain..

Syphilis précoce

Au stade primaire de la syphilis (environ 21 jours après l'infection, jusqu'à 90 jours), des ulcères syphilitiques, souvent appelés chancres, peuvent se développer au point de contact avec la bactérie Treponema pallidum. Ils peuvent survenir dans la bouche, les lèvres, le vagin, l'anus, le rectum, le pénis, etc. selon la provenance des bactéries. Shankres peut être solitaire ou apparaître comme des grappes

Ils sont généralement ronds, indolores et durs au toucher, et durent 3 à 6 semaines sur la peau et peuvent guérir avec ou sans traitement. Mais cela ne signifie pas que la syphilis a disparu à moins qu'un certain traitement n'ait été appliqué..

Chancre

Cette maladie est causée par la bactérie Haemophilus ducreyi. Il peut provoquer «des plaies ouvertes, généralement sur le pénis, le rectum et les organes génitaux féminins, en particulier autour de l'ouverture du vagin, et peut provoquer du pus et des douleurs» [planningparenthood.org], ainsi qu'un gonflement des ganglions lymphatiques.

De plus, la plaie est généralement molle, douloureuse, avec des limites bien définies, recouverte d'un matériau grisâtre ou jaunâtre, peut saigner et son diamètre varie de 0,3 à 5 centimètres.

Les ulcères sont généralement situés sur les lèvres, l'intérieur des cuisses et la zone entre les organes génitaux et l'anus, c.-à-d. «Quatre bosses rouges ou plus sur les lèvres, entre elles et l'anus, ou sur les cuisses» [healthline.com].

Le traitement repose sur des antibiotiques et si les ganglions lymphatiques sont enflés et enflés, une intervention chirurgicale locale ou une aiguille peut être utilisée pour les drainer..

Molluscum contagiosum

Le molluscum contagiosum est une infection cutanée virale qui provoque des excroissances ou des lésions n'importe où sur le corps, et les organes génitaux ne font pas exception. Cela dure souvent 6 à 12 mois, dans certains cas, il peut rester plus longtemps.

Les lésions sont «petites, proéminentes et généralement blanches, roses ou de chair avec une fossette au centre» [www.cdc.gov]. Ils sont lisses, durs et présentent une légère indentation..

Ils peuvent varier en taille d'une tête d'épingle à 2 à 5 mm et sont communs dans le cou, les bras, les jambes, l'abdomen et la région génitale où ils peuvent être groupés ou isolés..

Selon les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis, "le traitement des mollusques est généralement recommandé si la lésion est dans la région génitale (sur ou près du pénis, de la vulve, du vagin ou de l'anus).".

Le traitement est effectué par élimination physique par cryothérapie, thérapie au laser ou curetage. Le traitement oral à la cimétidine est recommandé si vous avez peur de la douleur et de l'expérience associées à la cryothérapie, au laser et au curetage, en particulier chez les jeunes enfants.

De plus, une crème contenant de la podphyllotoxine peut être utilisée (si vous n'êtes pas enceinte ou ne prévoyez pas de devenir enceinte). Enfin, un professionnel de la santé peut recommander d'autres médicaments oraux tels que l'acide salicylique, l'iode, la trétinoïne, la cantharidine et l'imiquimod..

Acrochordons

Les acrochordons (fibromes mous) sont de petites lésions cutanées inoffensives, indolores et douces qui sont courantes dans les aisselles, le cou, les plis de l'aine, les paupières et sous le sein. Parfois, ils peuvent apparaître dans la région génitale, en particulier dans la vulve ou les lèvres.

Ils surviennent lorsque des amas de collagène et des vaisseaux sanguins sont emprisonnés dans des zones plus épaisses de la peau et sont fréquents chez les femmes enceintes, les personnes atteintes de diabète, les personnes atteintes de VPH, celles qui utilisent des stéroïdes et qui sont obèses..

Puisqu'elles peuvent être facilement confondues avec les verrues génitales, vous devez contacter votre gynécologue pour un diagnostic et des recommandations de traitement. Le traitement est effectué par congélation, cautérisation, coupe et nouage avec un fil.

Eczéma

Tous les types courants d'eczéma (tels que la dermatite de contact atopique, séborrhéique, allergique et irritante) peuvent affecter les zones génitales féminines, provoquant une éruption cutanée rouge avec des démangeaisons et des bosses sur la vulve. La transpiration, les vêtements serrés, le frottement contre la surface de la peau, les savons, les gels douche, les mousses de bain, le talc, les lingettes, les déodorants, les parfums, les antiseptiques et les hémorroïdes provoquent parfois de l'eczéma dans la zone intime.

Pour éviter toute irritation supplémentaire, vous devez consulter votre médecin pour un traitement. Les émollients et les stéroïdes sont souvent utilisés pour soulager les démangeaisons et les irritations. Enfin, des médicaments anti-démangeaisons peuvent également être recommandés dans les cas graves..

Cancer de la vulve ou de la peau

Le cancer de la peau, en particulier le cancer de la vulve, est une cause rare mais probable de bosses. C'est un cancer de la peau à croissance lente qui représente environ 4% de tous les types de maladies gynécologiques. Il affecte de nombreuses femmes âgées.

Symptômes

Lorsqu'elles sont causées par un cancer, les bosses peuvent changer de couleur, mesurer plus de 5 mm, grossir, avoir un contour irrégulier et peuvent être asymétriques. De plus, ils peuvent saigner après un rapport sexuel, s'accompagner de sensations douloureuses ou de brûlures.

Traitement

S'il est détecté tôt, le cancer de la vulve peut être guéri, en particulier pendant les stades précancéreux. Les traitements sont effectués chirurgicalement, y compris la chirurgie au laser et au scalpel, ainsi que la chimiothérapie et la radiothérapie.

Angiome

Selon l'American College of Osteopathic Dermatology, «l'angiome est une masse bénigne de petits vaisseaux sanguins» qui peut être localisée sur n'importe quelle partie du corps. Les angiomes sont généralement de couleur rouge foncé, violette ou bleuâtre et ne saignent pas lorsqu'ils sont pressés.

Il existe différents types d'angiomes, y compris l'angiome de la cerise, le «lac veineux» et l'angiome arachnoïdien, qui peuvent survenir dans la région génitale..

Ils s'aggravent généralement avec la grossesse. Cependant, bien qu'ils ne soient pas cancéreux, les angiomes n'ont pas besoin de traitement à moins qu'ils ne saignent ou ne causent de l'inconfort. Pour le traitement, la fulguration (cautérisation au plasma), le laser ou l'azote liquide (cryochirurgie) sont utilisés.

Folliculite

Au début, la folliculite peut apparaître comme «de petites bosses rouges ou des boutons blancs autour des follicules pileux - de minuscules poches à partir desquelles les cheveux poussent» [mayoclinic.org]. Si elle est ignorée, elle peut se propager et devenir des plaies croustillantes qui ne guérissent pas..

Bien que la condition ne soit pas mortelle, elle peut causer de la douleur, des démangeaisons, de l'inconfort ou une grosse bosse enflée. Infections récurrentes sévères pouvant entraîner des cicatrices et une perte de cheveux dans la zone touchée.

La folliculite est principalement causée par une infection fongique ou bactérienne. Cependant, les levures, les infections parasitaires, la gale et les infections virales causent ou aggravent également ce problème, selon DermNet New Zealand Trust. Enfin, le blocage, les produits chimiques, les stéroïdes peuvent également provoquer une folliculite due à des réactions de contact..

Le rasage, les vêtements moulants, l'utilisation de substances qui bloquent ou irritent les follicules, et le VIH et le diabète peuvent augmenter le risque de ce problème.

La folliculite est traitée avec du benzoyle et des antibiotiques. Essayez une compresse chaude et salée pour accélérer la guérison et apaiser les démangeaisons..

Autres causes possibles

Les autres causes possibles d'acné ou d'éruption vaginale comprennent les réactions allergiques à certains produits de toilette, le frottement excessif des vêtements moulants, la transpiration excessive, la gale, les furoncles, les infections à levures, etc..

Traitement

En considérant chaque cause, les traitements ou remèdes nécessaires peuvent être trouvés pour éliminer et / ou minimiser les effets. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles des bosses et des boutons peuvent survenir dans la région génitale. Le meilleur conseil est que dès que vous trouvez des bosses, des cloques, des imperfections, des ulcères ou des «boutons», vous devriez consulter un gynécologue. Cela aidera à réduire les complications si les causes sont suffisamment graves..